PLANTS D'AGRUMES

CONDITIONS DE PRODUCTION

1) Conditions générales :

Pour préserver le matériel de toute source de contamination, des règles d'isolement doivent être observées :

Isolement sanitaire :

 L'isolement minimum entre les différentes catégories de matériel est repris en annexe.

Isolement pollinique :

Afin d'assurer l'isolement pollinique des vergers semenciers, la forme de plantation doit être compacte.

Les distances d'isolement varient avec la biologie florale des espèces concernées. Elles sont fixées en fonction de la topographie et de l'importance de la même espèce dans le voisinage.

Dispositif de plantation :

Il est recommandé de planter une seule variété par ligne afin de faciliter l'identification.

Au cas où plusieurs variétés sont plantées, une séparation de 10 mètres au minimum est indispensable entre chaque variété.

Pour ce qui est de pépinières, chaque variété doit faire l'objet d'un lot distinct.

Précédent cultural :

Toute parcelle destinée à la mise en place de matériel végétal agrumicole ne doit pas avoir porté de culture de la même espèce pendant au moins :

Désinfection :

Tout sol ou substrat devant comporter un matériel végétal de multiplication agrumicole, de n'importe quelle catégorie, doit être préalablement désinfecté contre les nématodes spécifiques et inféodés, avec un nématicide homologué.

Pour les cas particuliers de substrats, la désinfection thermique peut être également utilisée.

Le résultat de cette désinfection doit être confirmé par une analyse du sol, prouvant que celui-ci est indemne.

Les outils de coupe doivent faire l'objet de désinfection avant et après chaque opération (taille, greffage, récolte des greffons,...).

Mode de production :

Le matériel végétal peut être cultivé en plein champs ou sous abri, dans des conditions qui lui permettent un bon développement.

Identification :

Toute parcelle comportant du matériel végétal de multiplication oit être repérée par un plan à l'échelle et orienté. Celui-ci doit comporter toutes les indications nécessaires à la reconnaissance du lieu d'implantation et des catégories de matériel végétal mis en place.

Sur le terrain, la parcelle doit être identifiée au moyen d'une pancarte qui comportera en indications :

Comptabilité matière :

Chaque établissement producteur de matériel végétal de multiplication doit tenir une comptabilité matière détaillée des entrées et des sorties.

2) Conditions particulières

a) Matériel de départ ou initial :

Il doit être constitué au moins par deux (02) plants authentiques et sains par variétés, greffés sur deux (02) porte-greffes différents autorisés à la multiplication.

Le matériel végétal de départ doit être cultivé en pots ou en bacs individualisés et abrités de toute source de contamination (cage d'isolation).

Il constituera la matériel de réserve.

Chaque plants doit être identifié par un étiquetage permanent.

b) Matériel de prébase :

Il est constitué par au moins dix (10) plants par variété, greffés sur au moins deux (02) porte-greffes différents autorisés à la multiplication.

Ces plants sont cultivés sous abri, en plein champs ou en conteneur.

c) Matériel de base :

Il est constitué par au moins douze (12) plants par variétés, cultivés en conteneur ou en plein champs.

d) Matériels certifiés :

e) Matériel standard :

On entend par arbres désignés des arbres choisis par le pépiniériste pour la production de greffons. Ceux ci doivent avoir fait l'objet de contrôles relatifs à l'authenticité variétale et de tests virologiques.